Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (SYSTEM or PUBLIC, the URI is missing at line 1, column 48) in /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc on line 238

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/racingfo/www/v2/libs/fonctions.php on line 211

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc:238) in /home/racingfo/www/v2/render.php on line 265
FR3.5 : Moscow Raceway - Course 1 - RACING FOREVER

TV

    FR3.5 : Moscow Raceway - Course 1

    Robin Frijns premier vainqueur en Russie


    Robin Frijns

    Le 14 juillet 2012 restera longtemps gravé dans la mémoire de Robin Frijns (Fortec Motorsports). Après avoir effectué son baptême en F1 au volant de la Red Bull-Renault RB6, le Néerlandais devenait le premier pilote à remporter une course internationale sur circuit en Russie ! Leader de bout en bout, il devançait Jules Bianchi (Tech 1 Racing) et Sam Bird (ISR) et prenait seul les commandes du classement général de la Formula Renault 3.5 Series.

    Au terme d’une séance qualificative très disputée, Robin Frijns signait sa deuxième pole position de la saison devant Marco Sorensen (Lotus) et Jules Bianchi. Quelques minutes après être devenu le premier pilote à évoluer au volant d’une F1 sur le Moscow Raceway, le vainqueur de l’Eurocup Formula Renault 2011 s’installait sur la grille de départ face à des tribunes largement garnies. Le temps d’allocation du DRS était de 400 secondes pour cette course.

    Robin Frijns prenait le meilleur départ et virait en tête devant Marco Sorensen tandis que Jules Bianchi résistait à la fois à Sam Bird et Arthur Pic (Dams). Les cinq hommes se détachaient immédiatement du reste de la meute, emmenée par Antonio Felix da Costa (Arden Caterham), Jake Rosenzweig (ISR) et Kevin Korjus (Tech 1 Racing).

    Le début de course était animé par la lutte pour la troisième place entre Jules Bianchi et Sam Bird. Arthur Pic en profitait pour revenir au contact des deux hommes. Cette situation faisait le jeu de Robin Frijns et Marco Sorensen qui comptaient plus de six secondes d’avance sur leurs poursuivants après 10 minutes de course.

    Dans le peloton, Kevin Korjus gagnait une position suite à l’abandon de Jake Rosenzweig. L’Estonien s’attaquait alors à Antonio Felix da Costa, tandis qu’Alexander Rossi (Arden Caterham), Lucas Foresti (Dams) et Kevin Magnussen (Carlin) revenaient pour former un groupe de poursuivants très compact. La situation évoluait lorsque Korjus et Magnussen dépassaient simultanément da Costa et Foresti, pour le gain des 6e et 9e positions.

    En tête de la course, Marco Sorensen attaquait Robin Frijns. Le Danois partait cependant en tête-à-queue et Jules Bianchi l’évitait de justesse. Le classement évoluait, avec Robin Frijns toujours en tête devant Jules Bianchi, Sam Bird, Arthur Pic et Marco Sorensen.

    L’intervention de la voiture de sécurité, afin de dégager les monoplaces de Carlos Huertas (Fortec Motorsports) et Nicolay Martsenko (BVM Target), rendait la fin de course indécise. Robin Frijns conservait les commandes, mais une touchette entre plusieurs voitures provoquait la sortie de piste d’Anton Nebylitskiy (Team RFR), forçant la voiture de sécurité à revenir immédiatement en piste. La course repartait pour un tour et malgré un ultime accrochage dans le dernier virage entre Lucas Foresti, Kevin Magnussen et Alexander Rossi, Robin Frijns s’imposait devant Jules Bianchi et Sam Bird, reprenant au passage les commandes du championnat avec dix points d’avance sur Bird.


    Ils ont dit :

    Robin Frijns : « Gagner sur un circuit que tout le monde découvre est forcément un signe fort. Je savais que dépasser ici allait être compliqué, le départ était d’autant plus important. L’opposition avec Marco Sorensen a été musclée mais sportive. Il est parti à la faute en freinant du coté sale de la piste. C’est une victoire importante, après mon premier roulage en Formule 1. Il faudra faire aussi bien demain car Jules et Sam sont bien là. »

    Jules Bianchi : « Nous avons besoin de marquer des points car nous avons fait trop d’erreurs en début de saison. Ce matin j’avais les moyens de signer la pole position, car ma monoplace est très efficace. Je revenais sur Robin avant l’entrée de la voiture de sécurité. Cela me coûte peut-être un meilleur résultat, mais j’avais besoin de ces points. »

    Sam Bird : « Ce matin j’ai fait une erreur en qualifications, c’est ma faute. Nous avions une très bonne voiture en début de course, mais je n’ai jamais vraiment eu l’opportunité de doubler Jules. Un podium est un résultat positif. Avec une distribution de points identique à la F1, le classement général peut rapidement évoluer. »

     

    Classement course 1

    Communiqué

    Commentaires

    Aucun commentaire : soyez le premier !

    Ajouter un commentaire

    Pseudo
    Commentaire
    Recopier le test ANTI-SPAM
    Recopier le texte de l'image ci-contre

    Dernières news

    Articles similaires

    Racingforever.com © 2004-2019 - Tous droits réservés • Notre équipeCharte du siteMentions légales