Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (SYSTEM or PUBLIC, the URI is missing at line 1, column 48) in /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc on line 238

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/racingfo/www/v2/libs/fonctions.php on line 211

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc:238) in /home/racingfo/www/v2/render.php on line 265
Mégane Trophy : Hungaroring – Présentation - RACING FOREVER

TV

    Mégane Trophy : Hungaroring – Présentation

    Il les lui faut toutes !


    Nürburgring

    La domination de Stefano Comini (Oregon Team) en ce début de saison peut paraitre outrageuse : six victoires, six pole positions et 150 points inscrits sur 150 possibles ! Seulement, le Suisse a dû aller puiser dans ses derniers retranchements pour l’emporter au Nürburgring. À Budapest, son équipier Niccolo Nalio (Oregon Team), Bas Schothorst (TDS Racing) ou Grégory Guilvert (Team Lompech Sport), ses trois plus dangereux adversaires, seront bien décidés à enfin réussir à remporter une course. Mais Stefano Comini l’a déjà démontré, tout ce qu’il veut, c’est gagner, encore et encore !
     
    Stefano Comini affole les compteurs. Ses statistiques sont éloquentes : six courses, six pole positions et six victoires ! Jamais un pilote n’a dominé à ce point son sujet en Eurocup Mégane Trophy. Pourtant, ses adversaires ne lui facilitent pas la tâche. À 20 ans, le Suisse de chez Oregon Team est tout simplement habité par une confiance inébranlable et paraît en osmose parfaite avec sa monture. Les deux courses du Nürburgring en sont des exemples criants. Stefano Comini n’aime pas particulièrement les conditions de piste humide. Il a pourtant vaillamment résisté à tous ses opposants sous la pluie, pour rajouter deux beaux succès à son palmarès.
     
    L’année dernière, lors de sa première saison en Eurocup Mégane Trophy, la Hongrie n’avait pas souri à Stefano Comini, avec un abandon et une anonyme 14e position. Alors, fort de son début de saison, le Suisse aura à cœur de gagner sur le tourniquet Hongrois, circuit qui convient bien aux spécificités de Mégane Trophy. Seulement, Stefano le sait, les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, et un jour peut-être il ne gagnera pas… C’est dans tous les cas ce qu’espèrent ses adversaires.
     
    Niccolo Nalio, Bas Schothorst, David Dermont (TDS Racing), Fabien Thuner (Boutsen Energy Racing), Michele Faccin (Boutsen Energy Racing) et maintenant Grégory Guilvert, la liste de ceux qui veulent battre Comini est longue. Deuxième du classement général, Niccolo Nalio est pour l’instant le plus dangereux adversaire de son chef de file. L’Italien court toujours après son premier succès en Eurocup Mégane Trophy. Deux fois deuxième à Motorland Aragón, de nouveau sur le podium au Nürburgring après un passage à vide à Spa-Francorchamps, Nalio verrait tomber à pic un succès avant la pause estivale.
     
    Seulement, TDS Racing connaît tous les secrets du Hungaroring après avoir réalisé un doublé et un triplé la saison dernière en Hongrie ! Bas Schothorst et David Dermont vont donc tenter de profiter des acquis de leur team pour faire la différence. Leader du classement Gentlemen Drivers et troisième du classement général, David Dermont joue la carte de la régularité pendant que Bas Schothorst joue celle du panache, avec plus ou moins de réussite. S’il parvient à tout mettre en ordre, il est certainement celui qui pourrait le plus certainement faire trébucher Stefano Comini.

    Le jeune duo de Boutsen Energy Racing, composé par Fabien Thuner et Michele Faccin, aura également son mot à dire, tout comme Grégory Guilvert. Arrivé dans la discipline au Nürburgring, le Français apprend vite et n’est pas passé loin du succès en Allemagne. Il sera de nouveau là en Hongrie, pour tenter de faire encore mieux.

    Autre débutant, Sebastian Stahl (Equipe Verschuur), surnommé Schumi III en Allemagne de par ses liens familiaux avec Michael et Ralf Schumacher, sera également de la compétition. Après des débuts encourageants, il rejoint l’Equipe Verschuur pour poursuivre sa montée en puissance.

    Communiqué

    Commentaires

    Aucun commentaire : soyez le premier !

    Ajouter un commentaire

    Pseudo
    Commentaire
    Recopier le test ANTI-SPAM
    Recopier le texte de l'image ci-contre

    Dernières news

    Articles similaires

    Racingforever.com © 2004-2019 - Tous droits réservés • Notre équipeCharte du siteMentions légales