Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (SYSTEM or PUBLIC, the URI is missing at line 1, column 48) in /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc on line 238

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/racingfo/www/v2/libs/fonctions.php on line 211

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc:238) in /home/racingfo/www/v2/render.php on line 265
Mégane Trophy : Nurburgring, vendredi - RACING FOREVER

TV

    Mégane Trophy : Nurburgring, vendredi

    TDS prend l'avantage en Allemagne


    Michael Rossi sur le Nurburgring

    Michaël Rossi et Ludovic Badey, sociétaires de l’écurie TDS, marquent de leur empreinte les essais collectifs de l’Eurocup Mégane Trophy sur le circuit du Nürburgring. La lutte s’annonce serrée car les pilotes de Tech 1 Racing et Thierry Boutsen Energy Racing sont en embuscade !

    Dimitri Enjalbert (Tech 1 Racing) ne perd pas de temps et affiche rapidement ses prétentions. D’entrée de jeu, le pilote Tech 1 Racing - actuellement troisième de l’Eurocup Mégane Trophy - se hisse en haut de la hiérarchie. Avec un temps de 2’07’’703, il pointe en tête durant toute la séance. Il améliore même durant les dernières minutes et termine la matinée avec un chrono de 2’07’’391.

    C’est dans un premier temps Ludovic Badey (TDS), de retour dans la discipline, qui est le plus proche d’Enjalbert. Le Français prouve ainsi qu’il est toujours aussi à l’aise au volant d’une Mégane Trophy, même si cela fait un certain temps qu’il n’a plus piloté cette voiture. « Même si je cours dans une autre discipline cette année, j’avais vraiment envie de faire au moins une course de Mégane », raconte Ludovic Badey. « Il m’a fallu quelques tours pour reprendre mes marques mais je suis globalement satisfait de mon temps. Maintenant, il faut s’employer pour vraiment exploiter les pneus neufs. En course, si je vois que Michaël Rossi est plus rapide que moi, il est évident que je n’insisterais pas. Par contre, si j’ai une opportunité, je la saisirais. »

    En fin de séance, Jonathan Hirschi (Tech 1 Racing) se hisse entre Enjalbert et Badey, tandis que le leader, Michaël Rossi, ne termine que cinquième derrière un autre pilote Tech 1 Racing, Matthieu Cheruy. La main mise de Tech 1 Racing et TDS est totale dans cette première séance, puisque Maxime Martin (Thierry  Boutsen Energy Racing) est le premier à ne pas figurer dans un de ces teams.

    L’après-midi, il faut attendre un certain temps avant que les pilotes se rapprochent des performances du matin. Ludovic Badey est le premier à franchir la barre des 2’08 puis Dimitri Enjalbert se hisse de nouveau en première position.

    Puis Michaël Rossi entre en action ! Il s’adjuge le meilleur temps de la journée avec un tour bouclé en 2’07’’254. En fin de séance, à l’image de beaucoup d’autres pilotes, Rossi repart en piste. Tout le monde améliore ou presque, mais personne n’est en mesure de venir contester la première position au leader de l’Eurocup Mégane Trophy. Il améliore coup sur coup sa performance et termine la journée en tête avec un chrono de 2’06’’263.

    « Ce matin, j’ai eu quelques problèmes techniques. Rien de grave, mais il fallait trouver rapidement une solution » explique Rossi. « Les choses sont revenues en ordre cet après-midi. J’ai une auto très constante et très performante. Nous avons notamment bien réussi à exploiter les pneus neufs, ce qui n’est pas toujours évident. Le week-end commence bien, le plus difficile reste à faire. De plus, c’est un point positif de pouvoir compter sur un équipier comme Ludovic Badey qui peut venir se mêler à la lutte pour la victoire. »

    Les pilotes TDS sont en effet en forme puisque Badey termine la journée en deuxième position. Les deux hommes sont les seuls à avoir tourné en 2’06 aujourd’hui.

    Troisième devant Jonathan Hirschi et David Dermont (Thierry Boutsen Energy Racing), Dimitri Enjalbert croit toujours en ses chances de victoire. « Après avoir roulé beaucoup en vieux pneus, j’ai mal exploité les pneus neufs. Nous avons du travail pour recoller aux pilotes TDS. Mais avec Matthieu Cheruy et Jonathan Hirschi, nous allons travailler ensemble sur nos acquis. Je suis certain que nous allons réussir à améliorer nos performances. Ce week-end est capital pour moi dans l’optique du titre. »

    Communiqué

    Commentaires

    Aucun commentaire : soyez le premier !

    Ajouter un commentaire

    Pseudo
    Commentaire
    Recopier le test ANTI-SPAM
    Recopier le texte de l'image ci-contre

    Dernières news

    Articles similaires

    Racingforever.com © 2004-2019 - Tous droits réservés • Notre équipeCharte du siteMentions légales