Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (SYSTEM or PUBLIC, the URI is missing at line 1, column 48) in /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc on line 238

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/racingfo/www/v2/libs/fonctions.php on line 211

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc:238) in /home/racingfo/www/v2/render.php on line 265
Raid : La transafricaine poursuit sa route au Maroc - RACING FOREVER

TV

    Raid : La transafricaine poursuit sa route au Maroc

    Changement de décor


    Paysage fantastique et aventures conviviales

    La Transafricaine poursuit sa route au Maroc après les premières étapes africaines du début de semaine. Avant d’aborder une journée de repos bien méritée dimanche, les concurrents ont changé radicalement de décor jeudi 20 novembre entre AIT OUABELLI et Tan Tan. Ils ont été confrontés à des pistes sinueuses en montagne avec beaucoup de pilotage avant de longer les rives de la plage blanche.

    Vendredi fut une étape de transition entre le Maroc traditionnel et les étendues désertiques du grand Sud. La vigilance sur la navigation était de rigueur pour arriver à bon port à Layounne, capitale de ce Sahara tant convoité.
     
    C’est effectivement aujourd’hui samedi 22 novembre que les pilotes et leurs coéquipiers affrontent le vrai désert. Une étape qui se compose de 490 km de pistes sablonneuses, rapides et ouvertes spécialement pour la TransAfricaine Classic par les Marocains dans une zone habituellement fermée au tourisme. Ce n’est pas le Ténéré mais ça y ressemble ! Le bivouac sera planté pour deux jours au bord de la côte atlantique pour un repos réparateur avant de passer en Mauritanie.
     
    Quelques brèves du rallye
     
    Mister Roger is back.
     
    Victime d’un bris de courroie de distribution, lundi soir à hauteur de Meknès, Roger Audas et Guy Leneveu (Toyota HDJ 80) ont pu réparer leur moteur pour rejoindre le rallye au départ du SR de cette 7e étape au Fort Bou-Jerif, non loin de Guelmim, après une longue journée et une courte nuit de liaison.
     
    Courte échelle dans les dunes.
     
    Perchés sur une crête de dune dans l’erg de Chegaga, Luc Ramos et Pierre Morcx (Toyota HZJ 80) sont tombés de haut en descendant leur véhicule pour le désensabler. À tel point qu’ils durent se faire la courte échelle pour remonter dans l’habitacle avant de pouvoir repartir…
     
    Des crevaisons… à la pelle.
     
    Pour leur première participation à la TransAfricaine Classic, Alain Christiaens et Benoït Lievens (VW Iltis) découvrent les joies d’un rallye. Après avoir pelleté allègrement dans les dunes à Merzouga et Chegaga, nos amis belges détiennent également le record des crevaisons. Avec six ‘mises à l’air’ ils ont fini par déceler une incompatibilité entre les chambres à air et les pneus…
     
    Descente de falaise en toboggan. 
     
    Engagé sur une mauvaise piste sur le dernier SR, Claude et Grégory Marreau (Mitsubishi) se sont retrouvés au bord d’une falaise infranchissable. Enfin pas tout à fait puisqu’en en explorant l’endroit, Claude trouva une langue de sable géante et particulièrement pentue pour s’extirper de ce mauvais pas… via le toboggan.
     
    La 108 au gué, au gué.
     
    A bord d’un des plus anciens véhicules inscrits sur cette TransAfricaine Classic 2008, Gauthier van der Straten et Nicolas Vaxelaire ont connu une journée un peu compliquée vendredi. Après avoir passé la nuit à réparer le pont avant de leur Land-Rover 88, les deux Bruxellois se sont plantés, moteur noyé, à l’entrée d’un gué au kilomètre 21 de la première SR du jour. Montant sur le capot pour sécher l’allumage, Nicolas Vaxelaire parvint à redémarrer ‘grand-mère’ avant l’arrivée des leaders de la catégorie Classic. Finalement, sur le deuxième SR du jour, l’équipage belge était signalé à l’arrêt avec des problèmes de pont… arrière. Encore une courte nuit en perspective donc…
     
    Gabriel n’est plus le roi !
     
    Auteur d’un début de rallye quasi sans faute, Gabriel Roy (Nissan Patrol GR) a commis vendredi sa première erreur de navigation. Une faute qui fait fondre de près de moitié, son avantage au classement de la catégorie Classic. 
     
     
     



     

    Commentaires

    Aucun commentaire : soyez le premier !

    Ajouter un commentaire

    Pseudo
    Commentaire
    Recopier le test ANTI-SPAM
    Recopier le texte de l'image ci-contre

    Racingforever.com © 2004-2019 - Tous droits réservés • Notre équipeCharte du siteMentions légales