Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (SYSTEM or PUBLIC, the URI is missing at line 1, column 48) in /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc on line 238

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/racingfo/www/v2/libs/fonctions.php on line 211

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc:238) in /home/racingfo/www/v2/render.php on line 265
Kart : Championnat de France KZ125 - RACING FOREVER

TV

    Kart : Championnat de France KZ125

    Savard et Zéfirini encore, Marchandise enfin


    Le circuit de Salbris a rendu son verdict

    Après une lutte de tous les instants, Yannick Savard et Claude Zéfirini ont conservé leur titre acquis en 2012. Le premier dans le cadre du Championnat de France KZ125 Gentleman (pilotes de plus de 32 ans) et le second à la Coupe de France Handikart. En revanche, il s'agit d'une première pour Laurent Marchandise. Pilote extrêmement talentueux et habitué des avant-postes depuis ses débuts en karting, le Bourguignon accède enfin à son premier titre de Champion de France, dans une catégorie KZ125 remplie de concurrents aussi rapides qu'expérimentés. Véritable juge de paix, le circuit international de Salbris a encore consacré de sacrés pilotes !

    Entamée sous la pluie lors des séances chronométrées, la compétition a vu le ciel s'éclaircir au dessus de la Sologne, et le très beau plateau de 115 pilotes a profité de conditions sèches pour les manches de qualification et la phase finale dominicale. Parfaitement orchestrée par le club de Salbris, cette grande épreuve nationale automnale a tenu toutes ses promesses, offrant le plus souvent des courses d'une grande sportivité. Avec en guise d'épilogue, des pilotes Handikart dont la prestation forçait le respect.
     
    Marchandise à bon port
     
    Depuis la réorganisation des Championnats de France FFSA, la catégorie KZ125 est devenue la catégorie phare du karting français. Ils étaient plus de 50 pilotes à briguer le titre de Champion de France 2013 et la succession de Vincent Fontenille, qui devait hélas déclarer forfait dès les chronos. Ceux-ci voyaient Thierry Lolmède (RK/TM) s'installer en pole position devant le surprenant Marcio Cardoso (Birel/TM). Lolmède confirmait son brio dans les manches, de même que Benjamin Da Silva (Birel/TM) et Roi-Sans-Sac (PCR/TM) qui pointaient leur nez juste derrière le leader.
     
    Parti en 6e position en préfinale, Nolan Mantione (Birel/TM) entrait à son tour dans le cercle des vainqueurs potentiels en s’imposant devant Lolmède et Laurent Marchandise (CRG/Parilla), qui se replaçait idéalement en vue de l'ultime affrontement. Dans cette course décisive, la situation se décantait lorsque Marchandise profitait intelligemment d'une passe d'armes houleuse entre Lolmède et Mantione pour filer vers le titre en solitaire. Derrière, plusieurs dépassements animaient l'épreuve.
     
    Parmi eux, ceux du jeune Thomas Laurent (Tony Kart/Vortex), littéralement déchaîné après avoir manqué une manche la veille. Parti 15e, il gagnait avec brio son duel avec Mantione pour le gain de la 3e place, qui se transformait en seconde suite à la pénalité de trois places reçue par Lolmède. Mantione gagnait ainsi une place méritée sur le podium devant un excellent et régulier Julien Goupy (Merlin/TM). Si la réussite n'était pas du côté de Da Silva et Roi-Sans-Sac, on retiendra les prestations remarquées d'Antoine Poulain et Pierre Loubère.
     
    L'incroyable remontée de Savard
     
    En effectuant le déplacement à Salbris, Yannick Savard (Birel/Maxter) était bien décidé à conserver son titre de Champion de France, mais il ne s'attendait sans doute pas à vivre une telle course... ou plutôt une telle course poursuite ! Le Breton s'est en effet retrouvé 39e aux essais chronométrés pour être parti en pneus slicks sur une piste détrempée.
     
    Qu'importe, Savard s'est élancé dans les manches de qualification avec le couteau entre les dents. Il refaisait une partie de son retard en revenant en 8e position, avant de poursuivre sa folle chevauchée le dimanche. Avec le gain du meilleur tour, le champion sortant parvenait à se hisser en 2e position en préfinale, intercalé entre le redoutable Franck Savouret (FA Kart/TM) et un Romuald Beauvois (Oberon/TM) particulièrement en forme à Salbris.
     
    En finale, Savard prenait d'entrée une option sur la victoire en bouclant le premier tour en tête. Malgré les efforts incessants de Beauvois et Savouret rivés dans son sillage, le leader tenait bon tout au long des 30 km, avec des positions qui n'allaient plus évoluer. Le poleman du samedi Marc Berteaux (Birel/TM) et Jean-François Kussmaul (Tecno/TM) s'accrochaient à la fin du 3e tour, laissant Franck Lassalas (Tony Kart/TM) assurer une probante 4e position après un beau dépassement sur Alexandre Vits (DR/TM). Ludovic Benoit-Gonnin (CRG/Parilla), Nicolas Binet (Praga/TM) – fréquemment remarqué durant le week-end – et Rémy Perrigault (DR/TM) terminaient dans un mouchoir aux places suivantes.
     
    Zéfirini double la mise
     
    Quel week-end nous ont offert les pilotes de la catégorie Handikart, lesquels n'ont cessé de donner le meilleur d'eux-mêmes sur le circuit sélectif et éprouvant de Salbris ! Au volant de karts spécialement adaptés à leur handicap et motorisés par un Rotax Max, ils ont impressionné l'assemblée. Aux avant-postes, Claude Zéfirini (Tony Kart) et Melwynn Rodriguez (Sodi) n'ont cessé de jouer au chat et à la souris. Contrairement aux récentes 24 Heures du Mans où ils étaient équipiers, ils ne se sont fait aucun cadeau. Zéfirini a réalisé la pole position et a gagné deux manches, mais Rodriguez a répliqué en remportant la préfinale en plus d'une manche. Auteur du meilleur départ en finale, Rodriguez a longtemps réussi à maintenir son rival du jour derrière lui, mais Zéfirini lançait les hostilités dans le dernier tiers de course.
     
    Un magnifique duel s'engageait, duquel Zéfirini sortait vainqueur ! Si Stéphane Malle (Tony Kart) réussissait à s'isoler en 3e position pour compléter le podium, la lutte pour la 4e place entre Norman Sprimont (CRG), Pascal Hermer (OK1), Nicolas Chevesson (CRG) – parti 15e ! – et Marc Borgetto (ART GP) se terminait à l'avantage de ce dernier. En revanche, Snoussi Ben Moussa et Adrien Turkawka n'ont pu concrétiser leur niveau de performances, mais tous méritent de figurer au tableau d'honneur pour leur courage et leur détermination. Avec une mention spéciale pour les pilotes tétraplégiques. Instauré à leur attention, le Trophée Philippe Streiff a été gagné par Vianney Chan Tsin (Kosmic) – 9e au scratch – devant Denis Lefaure et Fabrice Dubois.

    Communiqué

    Commentaires

    Aucun commentaire : soyez le premier !

    Ajouter un commentaire

    Pseudo
    Commentaire
    Recopier le test ANTI-SPAM
    Recopier le texte de l'image ci-contre

    Racingforever.com © 2004-2019 - Tous droits réservés • Notre équipeCharte du siteMentions légales