Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (SYSTEM or PUBLIC, the URI is missing at line 1, column 48) in /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc on line 238

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/racingfo/www/v2/libs/fonctions.php on line 211

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc:238) in /home/racingfo/www/v2/render.php on line 265
GT Tour FFSA : Le Mans, course 1 - RACING FOREVER

TV

    GT Tour FFSA : Le Mans, course 1

    La chasse à la victoire pour Hassid/Parisy


    Associé à Henri Hassid, Mike Parisy est allé chassé la victoire au Mans

    Avec 19 voitures engagées seulement on pouvait craindre que l’ouverture de la saison du GT Tour au Mans soit un peu terne. En réalité la première manche de samedi a livré une des plus belles batailles du GT Français depuis sa création. Associé à Henry Hassid, Mike Parisy a chassé la victoire sur son Audi et l’a obtenu dans les derniers tours face à la Porsche de Narac/Armindo. Guilvert et Hallyday terminent seconds. La nouvelle équipe Duqueine Engineering l’emporte en Coupe de France GT avec la Ferrari de Gilles Duqueine et Philippe Colançon.

    Avec une majorité de 458 Italia et de R8 on attendait un match Ferrari – Audi sur le circuit du Bugatti. Pourtant dès les qualifications la superbe Porsche 911 GT3R de l’équipe Imsa Performance s’invitait aux débats avec le 2e temps. Bien que victime d’une grosse frayeur Berville et Beltoise signent la pole position de la première course pour le Sébastien Loeb Racing.

    Au départ, Raymond Narac hisse sa Porsche en haut du classement devant Henry Hassid et David Hallyday. Rapidement, Narac prend l’avantage et s’en va creuser un bel écart avec de très belles trajectoires à la clé. Il est manifestement le meilleur des pilotes B en lice.

    Pour autant, derrière on ne chôme pas et Hassid et Hallyday restent groupés et limitent autant que possible la casse avant le changement de pilotes.

    En Coupe de France GT, Fabrice Rossello mène avec son Audi, avant de voir revenir à sa hauteur la Ferrari de Gilles Duqueine, parti depuis le fond de grille. Alors les tours rapides s’enchainent et malgré une belle résistance d’Armindo l’écart diminue au fil des tours. Les Audi R8 sont de véritables finisseuses alors que la Porsche semble plus délicate à piloter avec des pneus en fin de parcours.

    A 5 minutes de la fin, Parisy et Guilvert ont fait la jonction et attaquent le leader. Parisy s’empare du commandement de la course et file vers la victoire avec Guilvert avec 1 seconde d’avance. Armindo passe la ligne d’arrivée à la 3e place. 6 Ferrari complètent le top 10 juste après

    En Coupe de France GT, Duqueine Engineering a tenu son rang jusqu’au bout et fête déjà la victoire alors que le team est encore tout jeune.

    duqueineLemansb.JPG

    Duqueine Engineering fait de bons débuts en coupe de France

    Mike Parisy (Audi R8 LMS ultra n°51/Sébastien Loeb Racing), 1er Course 1, Championnat de France GT : 

    « Je dédie tout d’abord cette victoire au team. Nous avons connu un problème mécanique après la qualification et sans la détermination des gars, nous n’aurions pas été au départ. Henry (Hassid) a réalisé un super relais pour contenir David Hallyday, qui était très incisif. L’équipe a bien travaillé dans les stands et s’est décalée en stratégie. J’ai dû me mettre rapidement dans le rythme car mes adversaires étaient en piste depuis déjà un ou deux tours. La situation n’était pas simple car je voulais revenir sur Nicolas Armindo, mais Grégory Guilvert était très proche. Je devais ensuite trouver l’ouverture, et j’y suis parvenu au Garage Vert avec un dépassement propre. Je suis très heureux pour le team qui devait faire face à des écuries comme Saintéloc qui connait très bien l’Audi. C’est une belle récompense. La belle aventure humaine et sportive continue avec SLR ! »

    Grégory Guilvert (Audi R8 LMS ultra n°42/Saintéloc), 2e Course 1, Championnat de France GT :

    « Il faut remercier Michelin qui nous a fournis des pneus endurants qui nous ont permis de faire le spectacle jusqu’à la fin. David (Hallyday) a pris un excellent départ et il a bien mis la pression à Henry Hassid, qui n’a pas commis la moindre faute. J’étais un peu dans la même situation avec Mike Parisy. J’ai essayé de l’attaquer mais il a été solide. Je l’ai suivi quand il a dépassé Nicolas Armindo. Il faut souligner le fair-play de Nicolas, avec qui j’étais au lycée ici au Mans ! C’était une bagarre propre et sympa. Il s’agit d’une très belle manière de commencer la saison avec David et Saintéloc, qui est comme une famille pour moi. L’équipe est aussi sur le podium en Coupe. C’est positif et cela nous permet de bien lancer la saison. »

    Raymond Narac (Porsche 911 GT3 R n°76/IMSA Performance-Matmut), 3e Course 1, Championnat de France GT :

    « J’avais cinq secondes de handicap-temps aux stands et l’objectif était donc de creuser au maximum l’écart. La priorité était de conserver la première place au premier virage. Henry Hassid a essayé, mais je n’ai pas lâché ! Nous savions que nous allions avoir une fin de course compliquée. Nous devons encore travailler sur les réglages de la voiture. Nicolas a bien tenu, il nous manquait cinq minutes. Je suis déçu de manquer la victoire, mais content de ce premier podium, et content de ce retour en Championnat de France GT où le niveau est très relevé. C’est un bon exercice de revenir en sprint. »

    Gilles Duqueine (Ferrari F458 n°350/Duqueine Engineering), 1er Course 1, Coupe de France GT : 

    « La victoire en Coupe de France GT est la cerise sur le gâteau. Je suis parti de la dernière place et j’ai essayé de revenir rapidement. Je suis arrivé à reprendre la première position mais en attaquant j’ai fait un tête à queue. Je suis reparti et revenu au deuxième rang, voire virtuellement en tête. Philippe (Colançon) a été très bon, il a réussi à contenir la BMW du Modern & Classic Racing, ce qui n’est pas une mince affaire. Bravo à toute l’équipe, à Yann Belhomme, notre responsable d’exploitation, et Soheil Ayari, qui en plus d’être un bon pilote va montrer qu’il est aussi un très bon directeur technique. Tout cela prouve que nous ne sommes pas un team de complaisance. C’est un premier  message. »

    CLASSEMENT :

    http://www.ffsa.org/data/2014/circuit/gttour/01_Lemans/COURSE2_01.pdf 

    Commentaires

    Aucun commentaire : soyez le premier !

    Ajouter un commentaire

    Pseudo
    Commentaire
    Recopier le test ANTI-SPAM
    Recopier le texte de l'image ci-contre

    Dernières news

    Articles similaires

    Racingforever.com © 2004-2019 - Tous droits réservés • Notre équipeCharte du siteMentions légales