Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (SYSTEM or PUBLIC, the URI is missing at line 1, column 48) in /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc on line 238

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/racingfo/www/v2/libs/fonctions.php on line 211

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc:238) in /home/racingfo/www/v2/render.php on line 265
ELMS : Bilan du Paul Ricard chez Oreca - RACING FOREVER

TV

    ELMS : Bilan du Paul Ricard chez Oreca

    Alpine champion avec un châssis ORECA, Murphy Prototypes vainqueur avec la ORECA 03 !


    L'Oreca du Murphy Prototype

    Murphy Prototypes attendait avec impatience sa première victoire, l’équipe irlandaise a désormais inscrit son nom au palmarès de l’European Le Mans Series ! Après une superbe remontée de Brendon Hartley, qui avait relayé Jonathan Hirschi, l’équipe irlandaise remporte les 3 Heures du Paul Ricard avec la ORECA 03 dont le V8 Nissan est préparé par le département moteur d’ORECA à Magny-Cours. Il s’agit du huitième succès cette saison pour le châssis « Made in ORECA ». Avec l’Alpine A450, voiture conçue et développée par ORECA, Signatech-Alpine se classe 4e et décroche par la même occasion le titre de champion Teams ELMS, Pierre Ragues et Nelson Panciatici étant sacrés chez les Pilotes. Boutsen Ginion Racing se classe cinquième devant SMP Racing et Race Performance. Co-leader avant cette manche, Thiriet by TDS Racing n’a pu se battre pour le titre après avoir perdu une roue en début de course, mais termine tout de même vice-champion.

    Les réactions.
    David Floury, Directeur ORECA Technology : « Félicitations à Alpine pour le titre de Champion ELMS. Il s’agit d’une belle et juste récompense pour toute l’équipe Signatech-Alpine. Nous sommes fiers que Philippe Sinault et son team nous aient fait confiance en choisissant le châssis ORECA, et heureux que cela se traduise par un sacre pour le retour de la marque en endurance. « Nous sommes également ravis pour Murphy Prototypes qui célèbre leur première victoire après laquelle ils courraient depuis le début de la saison. Ils étaient passés si près plusieurs fois, c’est désormais chose faite et c’est mérité ! Nous sommes déçus pour Thiriet by TDS Racing qui n’a pas pu lutter pour le titre jusqu’au bout. Après cette huitième victoire, à laquelle a activement participé notre département moteur, l’objectif d’ORECA est désormais de décrocher le titre de Champion du Monde en LM P2. »
     
    Brendon Hartley (Murphy Prototypes, ORECA 03-Nissan #18), 1er LM P2 : « Je suis très content de terminer sur la plus haute marche du podium. Nous avons le sentiment de vraiment mériter cette victoire. Nous avons été si proches parfois, nous avons connu quelques déceptions, mais cette fois nous y sommes parvenus. Les gars ont bossé très dur et je suis vraiment fier d’eux. C’est bien de finir la saison de cette manière. La course n’a pas été si facile qu’il y parait. Elle a même été plutôt difficile. J’ai attaqué autant que je pouvais, j’ai réussi à dépasser mes adversaires en les prenant un peu par surprise. Passer sous le drapeau à damiers pour ce succès, c’était fort en émotions ! »
     
    Le film de la course.
    Deuxième sur la grille après avoir échoué à moins d’un dixième de la pole, Murphy Prototypes conserve son rang malgré un départ mouvementé. La ORECA 03 alignée par Thiriet by TDS Racing est toujours 3e, alors que l’Alpine A450 perd une place, au contraire de Boutsen Ginion Racing qui en gagne deux au détriment de Race Performance et SMP Racing. Après avoir buté sur Jonathan Hirschi, Mathias Beche doit céder la troisième position à la fin du premier quart d’heure. Le pilote suisse est contraint de passer par les stands dix minutes plus tard : il a perdu une roue et repart après une intervention d’une dizaine de minutes.
     
    Après les premiers ravitaillements, la ORECA 03 de Murphy Prototypes pointe 3e, devant Signatech-Alpine et Race Performance, qui vient de prendre le meilleur sur SMP Racing. La hiérarchie n’évolue guère jusqu’à la mi-course et les changements de pilotes. Signatech-Alpine effectue dans la foulée un nouveau pit-stop pour changer un volant cassé.
     
    Désormais dans le baquet de la ORECA 03 n°18, Brendon Hartley accuse un retard d’une quarantaine de secondes sur le leader. Le pilote néo-zélandais attaque et réduit au fil des tours l’écart. Revenu à quelques encablures de la Zytek n°38 et de la Morgan n°43 dès le début de la troisième heure, Hartley dépasse ses deux adversaires dans le même tour ! Il reste 48 minutes de course.
     
    Les derniers arrêts au stand interviennent et le classement reste inchangé. Murphy Prototypes mène la danse, tandis que Boutsen Ginion Racing est revenu au quatrième rang, devant Signatech-Alpine et Race Performance.
     
    Après trois heures, Murphy Prototypes décroche sa première victoire en ELMS avec la ORECA 03 pilotée par Jonathan Hirschi et Brendon Hartley. Finalement au pied du pied podium après un dépassement à douze minutes du terme, Signatech-Alpine est déclaré champion avec l’Alpine A450 - voiture conçue et développée par ORECA - confiée à Pierre Ragues et Nelson Panciatici. Auteur d’une belle prestation, Boutsen Ginion Racing complète le Top 5 avec le trio Kapadia/Kuppens/Swift. SMP termine 6e, devant Race Performance qui a écopé d’un stop & go en fin d’épreuve.

    Communiqué

    Commentaires

    Aucun commentaire : soyez le premier !

    Ajouter un commentaire

    Pseudo
    Commentaire
    Recopier le test ANTI-SPAM
    Recopier le texte de l'image ci-contre

    Racingforever.com © 2004-2019 - Tous droits réservés • Notre équipeCharte du siteMentions légales