Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (SYSTEM or PUBLIC, the URI is missing at line 1, column 48) in /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc on line 238

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/racingfo/www/v2/libs/fonctions.php on line 211

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc:238) in /home/racingfo/www/v2/render.php on line 265
24H du Mans : Le G-Drive Racing le plus rapide en LMP2 - RACING FOREVER

TV

    24H du Mans : Le G-Drive Racing le plus rapide en LMP2

    Première ligne LMP2 pour la ORECA 03 de G-Drive Racing by Delta-ADR


    L'Oreca du G-Drive Racing

    Après avoir décroché la pole position de la catégorie LM P2 en 2011 et 2012, la ORECA 03 a signé le deuxième chrono des qualifications des 24 Heures du Mans 2013 par l’intermédiaire de G-Drive Racing by Delta-ADR et du trio Martin/Conway/Rusinov. Le team russe place ses deux autos dans le Top 5 avec la voiture soeur de Nakano/Hamilton/Graves, tandis que Murphy Prototypes se classe 7e avec Hartley/Patterson/Chandhok. Samedi à 15h, huit châssis ORECA prendront part aux 24 Heures du Mans - sept ORECA 03 et une Alpine A450 – dont sept sont propulsés par un V8 préparé dans les ateliers du département moteur d’ORECA à Magny-Cours.

    G-Drive Racing by Delta-ADR « très satisfait »
    A l’image des essais libres et de la première qualification, les deux dernières séances qualificatives ont été marquées par des conditions météorologiques changeantes et plusieurs interruptions. C’est finalement dans les toutes dernières minutes que la pole position s’est jouée et, alors que l’équipe avait dominé les deux premières qualifs, G-Drive Racing by Delta-ADR a dû laisser échapper la pole dans les ultimes instants. Avec le deuxième temps de la ORECA 03 n°26 de Martin/Conway/Rusinov et le cinquième chrono de la n°25 de Nakano/Hamilton/Graves, le bilan est tout de même positif. « Nous sommes heureux d’avoir nos deux protos dans le Top 5 » confie Simon Dowson, le team manager. « Nous n’avons pas cherché à améliorer notre chrono : nous ne voulions pas prendre le moindre risque. Après tout, nous étions en pole l’an dernier et qui s’en souvient ? Le principal, c’est la course. Les pilotes sont contents du comportement de l’auto et nous pouvons être très satisfaits de nos essais. L’objectif est clair : avoir les deux protos sur le podium à la fin des 24 Heures du Mans. »
     
    Murphy Prototypes progresse, Pecom Racing patiente…
    Quatrième chrono de la troisième et dernière séance, Murphy Prototype est monté en puissance et s’élancera du septième rang samedi pour les 90 ans des 24 Heures du Mans. « Nous signons le septième temps avec seulement une vraie tentative et alors que je n’avais pas roulé sur le sec avant ce soir » explique Brendon Hartley, qui partage le volant de la ORECA 03 n°48 avec Mark Patterson et Karun Chandhok. « Je pense que nous aurions pu figurer dans le Top 3, mais tout le monde doit faire face au trafic. Nous pouvons encore améliorer l’équilibre de l’auto et nous allons certainement apporter quelques changements pour la course. Le team a vraiment fait du super travail, et ce d’autant plus que nous n’avons pas eu beaucoup de temps de roulage. Avec Mark et Karun, nous sommes tous dans un bon rythme et nous pouvons viser le podium. »
     
    Tandis que l’Alpine A450 se classe 8e, Pecom Racing, actuel leader du Championnat du Monde d’Endurance FIA, pointe au 10e rang de la catégorie. Avec le trio Kaffer/Minassian/Perez Companc, l’écurie argentine a en effet préféré préserver sa mécanique dans l’optique de la course. Thiriet by TDS Racing, champion European Le Mans Series en titre, et en tête de ce championnat, n’a pas pris part aux séances du jour suite à son accident de la veille. Le team héraultais poursuit la reconstruction de son ORECA 03. Race Peformance a signé le 14e temps de la catégorie LM P2, Boutsen Ginion Racing le 22e chrono.
     
    En 2012, sept des huit ORECA 03 au départ des 24 Heures du Mans avaient rejoint l’arrivée, dont deux sur le podium. Les teams-clients, vainqueurs à Silverstone, Spa et Imola depuis le début de la saison 2013, viseront à nouveau les avant-postes avec des équipages de premier plan et un prototype qui allie performance et fiabilité. Avec plus de vingt concurrents, la catégorie LM P2 sera la plus fournie, et elle s’annonce comme la plus disputée !

    Communiqué

    Commentaires

    Aucun commentaire : soyez le premier !

    Ajouter un commentaire

    Pseudo
    Commentaire
    Recopier le test ANTI-SPAM
    Recopier le texte de l'image ci-contre

    Racingforever.com © 2004-2019 - Tous droits réservés • Notre équipeCharte du siteMentions légales