Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (SYSTEM or PUBLIC, the URI is missing at line 1, column 48) in /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc on line 238

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/racingfo/www/v2/libs/fonctions.php on line 211

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/racingfo/www/v2/libs/magpie/rss_fetch.inc:238) in /home/racingfo/www/v2/render.php on line 265
Le Mans Series : Spa, Oreca - RACING FOREVER

TV

    Le Mans Series : Spa, Oreca

    Pour sa première apparition, la ORECA 01 s’est classée quatrième des 1000km de Spa


    Bruno Senna à la Source

    Après une troisième place lors des 1000km de Barcelone, le Team ORECA-Matmut-AIM avait pour objectif de monter de nouveau sur le podium. L’équipe attendait avec impatience cette deuxième manche des Le Mans Series, qui marquait les débuts en compétition de la ORECA 01.

    La nouvelle voiture a montré toutes  ses qualités dans les Ardennes belges, pointant régulièrement dans le tiercé de tête. Mais deux incidents de course ont privé l’équipe d’un excellent résultat d’ensemble. La n°11 de Panis/Lapierre occupait le 2e rang avant d’être
    accrochée par un retardataire puis de perdre le podium lors de la dernière neutralisation. Quant à la n°10 de Senna/Ortelli, elle était 4e avant d’être victime d’une crevaison puis d’abandonner à quelques boucles du drapeau à damiers.

    Le film de la course :

    ORECA 01 n°11. Nicolas s’élance de la pitlane : il remonte boucle après boucle pour se hisser de la 40e à la 5e place en seulement 11 tours ! Il est alors à la lutte avec les deux Aston Martin, auxquels il résiste durant plusieurs minutes, tout en dépassant une des Ginetta-Zytek. 4e au moment de débuter son second relais, il conserve sa position jusqu’à la fin de la deuxième heure. Olivier lui succède dans le baquet et intègre le tiercé de tête au cours de son double-stint. Il s’empare ensuite du 2e rang, à une trentaine de secondes de la meilleure Peugeot. De retour au volant, Nicolas poursuit le travail entamé par son coéquipier, avant d’être accroché par un retardataire après 4h30 de course. Un incident qui coûte la deuxième marche du podium. Et alors que Olivier se dirige vers la 3e place au moment d’observer son dernier ravitaillement, il se retrouve bloqué en bout de pitlane par le feux rouge à cause de l’ultime safety car. La n°11 se classe finalement 4e.

    ORECA 01 n°10. 4e sur la grille, Bruno se hisse au 3e rang dès le premier virage. Après une rude bataille avec la Lola-Aston Martin
    n°13, le Brésilien est victime d’une crevaison (causée par un débris) et doit repasser au stand. La n°10 perd deux tours et retombe à la 43e position avant d’entamer une solide remontée. Peu avant la mi-course, Stéphane relaye Bruno : il figure dans le Top Ten et enchaîne les tours rapides pour grimper jusqu’à la 7e place du LMP1. A 1h30 du terme, la n°10 s’immobilise un court instant pour une vérification mécanique. Elle repart à la 10e position de la catégorie reine. Bruno Senna effectue la fin de course et attaque pour revenir au 8e rang de la catégorie. Malheureusement, à 10 tours de l’arrivée, la n°10 est contrainte à l’abandon suite à une sortie de piste au virage de Blanchimont.

    Ils ont dit :

    Hugues de Chaunac (Président du Groupe ORECA) : « C’est une grosse déception : nous aurions dû être sur le podium, et même sur la deuxième marche avec une belle bataille en piste. En quelques minutes, tout a basculé : une sortie de piste puis l’apparition du safety car qui, d’un côté nous contraint à l’abandon, de l’autre nous prive du podium. C’est dur pour l’équipe, qui a beaucoup travaillé depuis l’apparition de la nouvelle voiture. Nous allons nous retrousser les manches avant Le Mans. Il y a des points positifs : la ORECA 01 est bien née. Elle a été performante, mais il faut concrétiser. »

    Nicolas Lapierre (ORECA 01, n°11), 4e : « C’est un résultat décevant : une nouvelle fois, nous nous sommes bien bataillés, mais ça ne paye pas. Nous avions la deuxième place en vue, avant un accrochage avec une LMP2. Le pilote a mis son clignotant à droite et j’ai donc plongé à gauche, mais il m’a braqué dessus. Ensuite, nous perdons le podium à cause du safety car… La voiture a été fiable et performante : c’est positif pour une première apparition. Nous savons qu’il y a un grand potentiel. »

    Bruno Senna (ORECA 01, n°10), Ab : « Malheureusement, j'ai rapidement eu une crevaison à cause d'un débris. Mon premier relais était plutôt délicat, avec un choix de pneus non concluant. Mon second stint était bien meilleur avec une balance aéro retrouvée et une voiture plus constante. A la fin, j’ai attaqué pour revenir sur le 6e avant la sortie de piste. Nous avions une bonne compétitivité et la possibilité d’obtenir un beau résultat. Mais la réussite n’était pas de notre côté. »

    Communiqué

    Commentaires

    Aucun commentaire : soyez le premier !

    Ajouter un commentaire

    Pseudo
    Commentaire
    Recopier le test ANTI-SPAM
    Recopier le texte de l'image ci-contre

    Racingforever.com © 2004-2019 - Tous droits réservés • Notre équipeCharte du siteMentions légales